Zéro déchets et éco-gestes




Pour réduire ses déchets, depuis longtemps, nous parlons du principe des 3R : Réduire, réutiliser, recycler. A cela, Béa Jonhson ajoute "refuser" qu'elle place en premier et différencie recycler et composter (qui se dit Rot en anglais). Et cela donne le principe des 5R :

REFUSER ce dont on a pas besoin : refuser le jetable, les échantillons gratuits, les cadeaux marketing ou inutiles
RÉDUIRE ce dont on a besoin : se contenter du strict minimum (une penderie minimaliste, 2 seuls produits d'entretien, une cuisine avec le strict nécessaire ...)
RÉUTILISER : acheter d'occasion, louer, emprunter ...
RECYCLER : le fait maison, le détournement d'objets...
COMPOSTER le reste (en anglais se dit ROT)


Réduire :

J'ai commencé par ça : remettre en cause mon mode de consommation, désencombrer ma maison et me rendre compte que nous avions beaucoup trop de choses que nous n'utilisions pas.
Une prise de conscience et des achats moins nombreux et plus raisonnés.

Je suis aussi revenu à des produits polyvalents choisis dans des emballages recyclables, que ce soit :

- pour l'entretien de la maison comme le bicarbonate de soude, le savon de Marseille (exemple d'utilisation comme lessive ou produit lave main ), le savon noir (dégraissant maison ou antipuceron ...)

- pour la cuisine (lait, œufs, sucre, farine ...)

- pour la toilette : un savon, de l'huile végétale, un shampoing et du dentifrice. J'ai également simplifié mes soins de beauté.

Nous pouvons aussi par de petits gestes réduire notre consommation, par exemple en évitant le gaspillage avec quelques astuces : peser, dates de péremption, utilisation au plus juste comme pour le dentifrice .

Un article sympa sur le sujet : Mieux acheter pour jeter moins




Le Fait Maison, c’est quoi exactement ?

Le FAIT MAISON, ou réalisé soi-même, fait à la main, est un concept qui découle de la Nouvelle consommation et au cœur de l’économie circulaire et de l’upcycling.

Le fait maison concerne tout autant l’univers du bricolage et de la décoration, que de la cuisine, que des produits de beauté ou des loisirs créatifs.

Le fait maison ou la joie du DIY se retrouvent dans le sentiment de satisfaction à réaliser par soi-même mais aussi dans celui de réaliser des économies de budget, le fait maison étant souvent plus économique que son équivalent commercial.


Utiliser du lavable, ce n'est pas un retour en arrière !
Nous devons renoncer au tout-jetable, le futur est là.



Dans la salle de bain :


Les éco-gestes de base dans la salle de bain

Le Co-wash et le No poo

Le gant de toilette, une vraie bonne idée

Les serviettes hygiéniques lavables

Lingettes lavables en fibre de Bambou

Il y a bambou et bambou !

La pierre ponce

Bien lire les étiquettes : les corps gras



Alternative au film alimentaire et papier alu : les couvercles en tissus


A suivre .....


Aucun commentaire: