Savons thé à la menthe et lavande framboise




 Bonjour

Voici mes saponifications du jour.

Je prépare un troc aux plante le 31 mars. C'est un troc au sens large : plantes, graines, produits du jardin, DIY...

J'ai donc fait des savons avec mes petites récoltes de l'année dernière.
Principalement des macérâts alcooliques de menthe et de lavande, un peu de coulis de framboise et un fond de thé vert.

Donc, j'ai commencé par une base Coco, Pépins de raisin et Olive :




Avec un surgraissage de 8% (déjà présent dans le tableau) pour un savon très doux.

J'ai préparé 2 kilo de pate donc x 20 par rapport aux calcul du tableau qui est en "pour 100 grammes".



Dans la moitié de la pate j'ai ajouté, à la trace, deux cuillères à café d'extrait de menthe et une cuillère à soupe de thé vert.

La couleur verte à disparue, mais l'odeur de menthe est bien présente.






Dans la seconde moitié, j'ai ajouté une cuillère à soupe de coulis de framboise et deux cuillères à café d'extrait de lavande.

La couleur rose foncé du coulis est devenue rose pétant dans la pate à savon. l'odeur de framboise n'est pas présente (c'est compliqué la SAF !!) par contre celle de lavande, oui.





Maintenant, 24-48 h de séchage avant le découpage puis 4 semaines de cure.

Les couleurs et les odeurs peuvent encore changer.


J'en profite pour vous présenter mes moules à savon en brick de lait découpées.
Chaque moule à une capacité de 500 grammes.
Une fois chemisés, ils sont parfaits et réutilisables.



Prenez soin de vous

Emma




Recettes : L'ortie










Méprisée, qualifiée de "Mauvaise Herbe", elle devrait pourtant être honorée comme la plante Reine de notre alimentation.


Naturellement riche en vitamines A, B et C, l'ortie est également fortement minéralisée en fer, calcium, magnésium, potassium et phosphore.

Et si elle joue sa méchante comme ça, en fait c'est une brave fille qui se plie à toutes les imaginations culinaires.

Attention, cependant à ne pas la maltraiter : elle ne le mérite vraiment pas !

Cuisez-la le plus rapidement possible voire pas du tout, elle vous en remerciera en vous offrant tous ses bienfaits !

Ce ne sont que les feuilles (les plus jeunes possibles) qui sont utilisées en cuisine, on ne se servira pas des tiges.

Enfin, ne craignez rien, l'ortie cuisinée ne pique plus du tout.



L'ortie se cuisine avec les premières feuilles de printemps, mais aussi en été voire jusqu'en Octobre pour cela il faut couper les orties régulièrement pour utiliser les nouvelles feuilles à chaque repousse, ce qui a pour effet, en plus de vivifier la plante.

Préparer les orties demande juste un peu de temps et…quelques précautions : munissez-vous soit de gants, bien que les gants en caoutchouc, trop épais, ne vous permettent pas une bonne précision de geste, ou mieux d’une paire de pinces





  • Le grand classique : La soupe d'Ortie

2 litres d'eau minérale
500 g de feuilles d'orties sans les tiges ! voire plus, l'ortie fond à la cuisson
500g de pommes de terre - 2 gros oignons
Huile d'olive
Sel, poivre, origan, ail
Croûtons aïllés

Verser un fond d'huile dans une cocotte, y ajouter les oignons coupés en lamelles, les faire suer, ajouter les pommes de terre coupées en dés grossiers et 1 ou 2 gousses d'ail. Verser l'eau. Attendre que les pommes de terre soient cuites. Arrêter le feu. Ajouter les feuilles l'ortie. Assaisonner, ajouter l'origan. Mixer et servir très chaud avec des croûtons aillés.

Variante : Même préparation mais laisser le feu doux 5mn après avoir ajouté l'ortie. En plus de l'origan pourront être ajoutées des feuilles de menthe, d'estragon et de persil plat. Mixer le tout. Attendre que la soupe soit froide et ajouter du lait de riz ou d'amande. Servir bien froid ou même avec quelques glaçons.



  • Le bouillon d'Ortie aux œufs mollets

2 litres d'eau minérale
500 g de feuilles d'orties sans les tiges ! voire plus, l'ortie fond à la cuisson
2 belles têtes de brocolis, 1 grosse poignée de haricots verts - 2 gros oignons
Huile d'olive
Sel, poivre, Thym, Laurier, Persil plat, Ail
2 œufs par personne

Préparer un bon bouillon en cuisant dans l'eau tous les légumes avec les oignons, l'ail et les herbes aromatiques. Pendant ce temps griller les tartines. Quand tous les légumes sont cuits, assaisonner et arrêter le feu. Ajouter les feuilles d'ortie ciselées. Couvrir.

Dans une casserole d'eau vinaigrée faites cuire les oeufs mollets env. 4 mn. Présenter le bouillon bien chaud avec un oeuf mollet sur chaque tartine.



  • Oeufs aux Orties façon Florentine

2 oeufs par personne
2 belles poignées de feuilles d'ortie par personne
Huile d'Olive-Farine-Lait d'amande
1 petit oignon rosé
Thym-Sel & Poivre

Dans un faitout ajouter la valeur de 2 c.à s d'huile, émincer l'oignon et le faire revenir dans l'huile chaude, bien mélanger, ajouter la valeur de 2 c à s de farine (de sarrasin ce serait parfait), bien mélanger de façon à ce que la farine absorbe toute l'huile, mouiller doucement avec le lait d'amande tout en mélangeant, attendre que le lait soit absorbé par la farine et recommancer. Il faut que la préparation devienne crémeuse. Ajouter alors les feuilles d'ortie très grossièrement hachée et le thym, saler, poivrer. Laisser cuire 5 toutes petites minutes, pas plus. Et couvrir. Cuire les oeufs mollets comme indiqué plus haut. Servir bien chaud, l'ortie au fond de l'assiette, les oeufs mollets par dessus et avec des tartines ou des mouillettes de pain aillées ou non.



  • Omelette aux Orties

2 ou 3 oeufs par personne
2 belles poignées de feuilles d'ortie hâchées par personne
Huile d'Olive-Thym-Sel & Poivre

Battre les oeufs en omelette en y ajoutant 1 goutte d'huile, 1 c à s d'eau, du thym, du sel et du poivre. Dans une poêle bien huilée jeter les feuilles d'ortie, quand elles ont rendue leur eau, verser l'omelette et la cuire selon votre goût. Servir bien chaud avec de fines lanières de poivrons rouge cru.



  • Grâtin de pommes de terre et d'Ortie façon Dauphinois

5/6 grosses pommes de terre
3/4 oignons - 2 gousses d'ail hachées
500g de feuilles d'ortie
Lait de Riz
25g de beurre
Sel-Poivre

Eplucher et couper les pommes de terre en tranches épaisses, les faire précuire à l'eau bouillante, il faut qu'elles restent fermes. Hacher grossièrement les feuilles d'ortie, couper en rondelles les oignons. Préchauffer le four Th7. Dans un plat allant au four, verser un grand verre de lait de riz, parsemer de quelques noix de beurre, en réserver un peu aussi. Mélanger l'ortie et l'ail, ajouter du sel et du poivre. Disposer une première rangée de tranches de pomme de terre puis des rondelles d'oignons et enfin de l'ortie, recommancer. Saler à chaque couche de pomme de terre. Terminer par une rangée de pomme de terre, parsemer de noisettes de beurre et enfourner. Sortir du four quand le gratin est doré.



  • Tarte à l'Ortie façon quiche

1 pâte brisée maison ou 1 rouleau
5 œufs
400g de feuilles d'ortie
Des dés de jambon blanc très épais, choisir dans l'épaule
2 poivrons rouges ou oranges coupés en dés
Olives noires, Thym, sel et poivre.

Etaler la pâte dans un moule huilé. Préchauffer le four Th.7. Battre les oeufs en omelette, y ajouter les dés de jambon et de poivrons ainsi que les olives noires concassées, saupoudrer de thym, saler et poivrer ou mieux épicer au piment d'Espelette. Ciseler grossièrement les feuilles d'ortie et les ajouter aux oeufs. Verser l'appareil à quiche sur la pâte et enfourner.



  • Crêpes à l'ortie

Confectionner une pâte à crêpes avec de la farine de sarrasin, en fait ce sont des Galettes, ajouter à la pâte des feuilles d'ortie ciselées grossièrement et du thym. Faire cuire les crêpres comme à l'accoutumée.



  • Samossas ou Bestels

Ils seront volontiers farci avec des feuilles d'ortie grossièrement hachées et mélangées à une purée de pomme de terre bien aillée, à du chèvre frais, à une mousse de sardines à l'huile à l'ail et aux olives....



  • Roulés verts et roses

Mouiller du pain de mie, bien l'essorer, le mélanger intimement avec de l'ortie mixée avec de l'ail. Faire une purée de carottes dans laquelle seront ajoutés quelques grains de cumin. Battre du chèvre frais avec du sel et du poivre blanc. Etendre une grande feuille de film alimentaire., étaler dessus le pain de mie à l'ortie, puis une couche de chèvre frais et enfin une couche de purée de carotte. Bien rouler l'ensemble en s'aidant du film, bien serrer l'ensemble. Réserver au frigo le plus longtemps possible, enlever le film alimentaire délicatemet et couper des tranches.





Vous l'avez compris : l'ortie se cuisine comme les épinards, comme eux elle est très riche en chlorophylle, minéraux et oligo-éléments et comme eux elle se prête à toutes les inventions culinaires.


Attention tout de même à bien la parfumer, son goût, un peu doucereux, est très fade et nombreux sont ceux qui ne l'apprécie pas si elle n'est pas bien accommodée.





Ortie : les vertus insoupçonnées d'une plante mal aimée -  La Quotidienne             


L’ortie est une plante multi-usages. De l'assiette aux cosmétiques, comment l'utilise-t-on ? quels sont ses bienfaits ?






 

Comment cueillir l'ortie sans se piquer - Le Chemin de la Nature









Orties en infusion un bienfait pour votre santé - Passion Animale et végétale








Pesto d'orties recette ultra facile - Passion Animale et végétale   








Soupe aux orties recette très simple - Passion Animale et végétale










En savoir plus sur l'ortie :

Secrets de plantes : l’ortie - Arte



Plus de recettes sauvages :

Les recettes



Macérât alcoolique de menthe






Bonjour


Aujourd'hui, nous allons travailler la menthe.

Oui, je sais, c'est un peu tôt pour la saison, mais je pense surtout à ceux qui se demandent que planter dans leur jardinières ce printemps.


La menthe c'est : la liqueur de menthe, le sirop de menthe, le mojito, le petit coup de peps dans les salades, dans les glaces... et le macérât !

Savon - "Retour du jardin"





Bonjour



Je prépare le printemps !!


Préparation des semis, nettoyage du jardin, un peu de taille et savonnerie !

Dans le jardin, les mains sont mises à rude épreuve. Coupures avec un outil tranchant, griffures de rosier ou de ronces, éraflures ou écorchures, les occasions de se faire des petits bobos sont nombreuses.

Bref mes pauvres petites mains souffrent.

Tout savoir sur les Savons




          Le savon, ou carboxylate de sodium ou de potassium, est un tensioactif (encore appelé agent de surface ou surfactant). Cela signifie qu'il est capable d’augmenter les capacités d’étalement d’un liquide, en abaissant sa tension superficielle. Il a différentes propriétés : nettoyante, moussante et mouillante.

          Le terme "savon" employé au quotidien désigne en fait le produit utilisé pour l'hygiène corporelle, que l'on utilise chaque jour pour se laver les mains ou le corps. Il est composé d'un détergent, qui nettoie en entraînant par dissolution les impuretés (carboxylate de sodium ou de potassium, ou détergent d’origine pétrochimique), ainsi que d'autres composants lui conférant ses propriétés, par exemple la glycérine qui a des propriétés adoucissantes, ou encore des conservateurs et des additifs lui donnant de la couleur ou un parfum.

Il peut être trouvé sous forme solide, de bloc, ou bien mou ou sous forme liquide.

Les moules à savons, le problème du silicone





Bonjour


Aujourd'hui, nous allons parler moules à savons et c'est un sujet très important !



Faire du savon nécessite l’emploi de moules. Ces derniers peuvent être de toutes les matières ou presque (silicone, plexiglas, bois), et de toutes les formes.

Mais ils doivent permettre un démoulage aisé.



Il suffit de taper "moules à savons" sur Google pour tomber sur une magnifique galerie de moules à savons en silicone tous plus beaux les uns que les autres.

En 2D, en 3D, des tapis de fleurs, des motifs zen, des nounours... ils sont magnifiques et donnent vraiment envie de pouvoir fabriquer des savons avec.

Savons 100% Pépins de raisin, Karité et Coco - suite


Bonjour


Voici la suite de l'aventure de nos petits Savons 100% Pépins de raisin, Karité et Coco


Après 36 à 48h, j'ai démoulé les savons et je les ai emballés dans du film plastique en notant bien sur les films le nom du savon.